>Pensées en roulant

>Sur la route ce week-end, je me faisais la réflexion que de plus en plus de voitures roulent à la même vitesse sur les autoroutes. Est-ce la peur du gendarme ou l’utilisation plus fréquence des limiteurs électroniques de vitesse? En tous cas, je me disais que ça serait quand même très pratique si les voitures savaient « lire » les panneaux de signalisation pour adapter automatiquement leur limiteur de vitesse. On ne risquerait plus de se prendre des prunes par inadvertance et on s’exciterait moins contre la voiture de devant lorsqu’elle ne fait que respecter le code de la route. Bref du stress en moins.

Une idée pour limiter les bouchons

Au milieu des inévitables bouchons du dimanche soir, je songeais aussi que les voitures en mode « limiteur de vitesse » adoptent une allure beaucoup plus régulière que les autres. Et ça m’a fait penser à un truc qui pourrait justement éviter les embouteillages. Pour qu’il se forme un bouchon, il faut qu’il y ait beaucoup de voitures. Mais pas seulement! L’étincelle qui provoque l’embouteillage, c’est le coup de frein provoqué par certaines voitures à l’occasion d’une accélération trop vive ou d’un changement de file. C’est pour cette raison qu’il se forme un embouteillage dès qu’il se passe quelque chose en dehors de la chaussée: le simple ralentissement de certains (pour voir ce qui se passe) suffit à provoquer un bouchon.

Mais à l’inverse les chercheurs [1] ont montré qu’en cas de circulation dense (jusqu’à une certaine limite), le trafic peut continuer à s’écouler régulièrement à condition que tous les véhicules s’astreignent à rouler à vitesse réduite. Assez bizarrement, il adopte alors une espèce de phase « cristalline » où toutes les voitures s’écoulent en une sorte de bloc compact. Ca ressemble alors à ça:

Trafic dense en mode « homogène » (source ici)


Evidemment rouler à vitesse réduite n’est pas un comportement très naturel, surtout si on est énervé et pressé d’arriver, que la file d’à côté roule plus vite ou qu’un espace devant autorise une petite accélération pour se défouler. D’où mon idée: pour limiter les bouchons, il suffirait peut-être de faire varier les limitations de vitesse en fonction du trafic. On remplacerait les panneaux traditionnels par des signalisations à message variable, à commencer par ceux des périphériques urbains ou les tronçons d’autoroute qui sont régulièrement bouchés. Les simulations montrent qu’il suffit que 10 à 20% des conducteurs adoptent une conduite à vitesse réduite pour que le trafic s’écoule efficacement!

Si en plus, les voitures savaient automatiquement adapter leurs propres limiteurs à ces indications variables, ce serait royal: on serait assuré d’un écoulement optimal de la circulation, sans le stress de se faire klaxonner parce qu’on n’accélère pas comme un fou lorsqu’un espace se dégage devant soi. Chiche?

Justice pour La Palice!

Autre truc que j’ai appris sur la route, en passant près du château de La Palisse. L’histoire a été vraiment injuste avec Jacques II de Chabannes, dit de la Palice. Ce vaillant capitaine sous Louis XII et François 1er ne disait pas plus d’évidences que vous ou moi. Sa réputation est née après sa mort, à cause de l’épitaphe qui vantait ses mérites sur sa tombe. Elle disait en substance:

« Ci gît Monsieur de La Palice: Si il n’était pas mort, il ferait encore envie ».

Mais le f et le s s’écrivant pareil à l’époque, on a lu à tort: « S’il n’était pas mort, il serait encore en vie ». Ce truisme inspira d’autres « Lapalissades » que « la chanson de la Palice » immortalisa cent ans plus tard, donnant par exemple:

Monsieur d’la Palisse est mort, il est mort devant Pavie, Un quart d’heure avant sa mort, il était encore en vie.

ou encore:

Il mourut le vendredi, le dernier jour de son âge;
S’il fût mort le samedi, il eût vécu davantage.

Pauvre La Palice… Même Wikipedia en français ne dit mot (pour l’instant) de cette histoire. Heureusement que l’on peut compter sur les Anglais pour lui rendre justice!

Sources:
[1] Helbing & Huberman, Coherent Moving States in Highway Traffic, 1999

Billets connexes:

Le paradoxe de Braess
Psychologie de l’ncivilité au volant

13 comments for “>Pensées en roulant

  1. drgoulu
    28/12/2009 at 09:28

    >Sur la relation vitesse débit il y a http://xavier.hubaut.info/coursmath/2de/bison.htm . Le débit maximum sur autoroute est obtenu pour 60 km/h environ. A noter que les fameux "accordéons" se produisent lorsque deux vitesses permettent d'obtenir le débit imposé par le trafic… En Suisse, la vitesse sur plusieurs secteurs d'autoroute est abaissée lorsque le trafic augmente (de 120 à 100, et même à 80 km/h)Les limiteurs de vitesse automatiques ont été testés plusieurs fois, y compris ces jours-ci à Londres (http://www.cartech.fr/news/gps-vitesse-londres-39501492.htm ) Il existe un projet français, le "LAVIA" (http://www.gpsinforad.com/info_pages_fr.php?i=19 ) En parlant avec un conducteur anglais qui avait participé à un test, il m'avait expliqué qu'avec sa voiture haut de gamme équipée, il se faisait dépasser par des petites chiottes pourries, et que c'était très frustrant alors il avait débranché le système. Le problème est là : la voiture est un mode de déplacement individuel…Pour comprendre les bouchons en s'amusant, voir le génial simulateur en ligne ici http://www.traffic-simulation.de/

  2. jid
    28/12/2009 at 14:29

    >Il faudrait rajouter un voyant à l'arrière des voitures, signifiant que le limitateur de vitesse est enclenché. Sachant (espérant?) que notre prédecesseur ne devrait pas changer de vitesse, on se calerait dessus.

  3. Xochipilli
    28/12/2009 at 14:37

    >@Drgoulu: merci pour toutes ces infos. Dis donc, vous êtes à la pointe du progrès en Suisse! Il ne manque plus que le lien entre un système dynamique de limitation de vitesse et les limiteurs automatiques de vitesse sur les voitures.Sur le dernier point, c'est vrai que c'est frustrant d'aller plus lentement que ce qu'on pourrait mais ça c'est vrai à n'importe quelle vitesse. Et même en France, la peur du gendarme permet de guérir assez facilement de ce genre de frustration 😉

  4. Xochipilli
    28/12/2009 at 14:40

    >@jjdd: ça c'est vraiment une idée toute simple et facile à mettre en oeuvre. Et en plus ça éviterait de se prendre des appels de phare quand on respecte vraiment une limite de 30 km/h…

  5. Scribe
    30/12/2009 at 18:10

    >Concernant le limiteur de vitesse, ce serait déjà un grand progrès pour la sécurité et l'environnement si les véhicules étaient majoritairement équipés de limiteurs avec selecteur manuel à 6 positions 30, 50, 70, 90 , 110 et 130. Sélecteurs non débrayables bien évidemment. En attendant , j'utilise le mien systématiquement sur les routes à 90 Km/h j'arrive quand même à l'heure et j'ai encore tous mes points !

  6. Marie-Aude
    31/12/2009 at 01:50

    >C'est un peu ce qui se passe sur certains tronçons à fort trafic en Allemagne, où selon la densité, la vitesse va être "libre", limitée à 120, 110, 90, voir même 70.

  7. blah
    04/01/2010 at 23:00

    >J'ai un ami (d'un ami) qui a acheté une bien belle voiture avec un capteur à l'avant qui fait ralentir automatiquement la voiture quand on est trop près de la voiture devant (afin de s'obliger soi-même à respecter les distances de sécurité). Moralité : les voitures s'insèrent entre lui et la voiture de devant, ce qui le fait ralentir d'autant plus. On ne l'y reprendra plus…C'est bien beau de chercher à limiter un système, mais c'est comme pour l'écologie : tant que tout le monde n'est pas obligé de faire pareil ça n'a aucune valeur.

  8. Xochipilli
    05/01/2010 at 22:59

    >@blah: pas sûr qu'il faille généraliser: pour ce qui est de la limitation de vitesse, on voit bien que la peur du gendarme remplace avantageusement l'écolo qui sommeille parfois trop profondément en nous. Et les systèmes que proposent jid et scribe n'ont peut-être pas les inconvénients que vous décrivez…

  9. Anonymous
    06/01/2010 at 10:27

    >Salut Xochipilli, bonne année et tous mes voeux de bonheur pour toi, pour la Xochipilliette et les Xochipillisados ….Nous avons souvent révé d'une autoroute qui fonctionnerai sur un principe du remonte-pente , ta voiture serai prise en charge au péage et ammenée au péage destination programmé, du coup adieu les coups de freins, les bouchons l'autoroute pouvant gérer une grande concentration de véhicules, bonjour les vidéos en famille, les jeux ou les lectures du "guide vert" pour préparer les visites de sortie …..Par ailleurs la vitesse maxi est déjà modulée en France entre Lyon et Marseille en fonction de la densité du traffic.Enfin certains GPS on une fonction pour signaler par une sonnerie quand la vitesse du véhicule dépasse la limitation autorisée, mais il parait que c'est pénible ….mes amis ne doivent pas tous etre recommandablesà bientotsigné le voisin d"à coté qui a perdu son identifiant

  10. max Boy
    06/01/2010 at 13:43

    >http://www.newscientist.com/article/dn13402Voila la manip grandeur nature qui confirme ce que vous nous racontez si bien.

  11. Xochipilli
    06/01/2010 at 22:39

    >@mon-voisin-pas-si-anonimos-que-ca: bonne année!! Ca sent le vécu, cette histoire de bouchons où l'on rêve de tire-voitures 😉 Et en effet, c'est pas terribles les avertisseurs sonores du GPS: j'ai même retiré l'alerte-radar sur le mien, tellement je trouvais ça pénible… @max-boy: merci pour le lien. Toujours aussi fascinants ces bouchons qui se forment tout seuls…

  12. Maxence
    23/01/2010 at 20:44

    >Si l'on est juste avec La Palice, soyons-le avec Wikipédia(.fr). Dans son article sur les lapalissades, il est clairement affirmé que La Palice n'en a fait aucune mais que cela provient de son épitaphe. Je vous invite à vérifier vous-mêmes : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lapalissade

  13. Xochipilli
    23/01/2010 at 22:38

    >@Maxence: certes, mais l'article de Wikipedia sur La Palice ne dit pas mot sur cette histoire (au moins jusqu'à ce jour).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *