Neuro-récréation

Asseyez-vous et faites des cercles dans l’air avec votre pied droit, dans le sens des aiguilles d’une montre. Ca y est? Tout en continuant à tourner votre pied, essayez de dessiner des ronds horizontaux dans l’autre sens avec votre main gauche. Avec un peu de concentration vous devriez arriver sans trop de problème à faire les deux mouvements en même temps. Vous y êtes? Bravo!

Maintenant, essayez de faire la même chose avec votre pied droit et votre main droite tournant en sens inverse. C’est beaucoup, beaucoup plus dur! En variant les combinaisons (pied gauche/main gauche ou pied gauche/main droite) vous vous rendrez sans doute compte qu’il est très facile de désynchroniser son pied et sa main opposés mais très difficile de le faire lorsqu’ils sont du même côté.

Je n’ai pas lu d’explication à cette bizarrerie, mais il me semble que ça vient tout simplement du câblage de notre cerveau. Chaque hémisphère cérébral contrôle les membres du côté opposé. Lorsqu’on fait l’exercice avec la main gauche et le pied droit, l’hémisphère droit fait tourner le pied gauche dans un sens, et l’hémisphère gauche se charge de la main droite tournant dans l’autre sens: on arrive à désynchroniser les deux mouvements sans trop de difficultés car chaque hémisphère fait une seule tâche à la fois. En revanche lorsqu’il faut travailler main gauche et pied gauche, l’hémisphère droit est le seul à contrôler les deux mouvements et n’arrive pas à faire deux choses en même temps. Je suppose qu’à force d’entraînement on finit quand même par y arriver, en transférant le contrôle d’un des membres à l’hémisphère gauche.

Je vous ai parlé dans ce billet de la thèse d’Etienne Koechlin. Ses travaux ont montré que lorsqu’on exécute deux tâches simultanément, les lobes frontaux gauche et droit prennent chacun en charge une tâche différente, un lobe ne pouvant traiter deux actions à la fois.

© Etienne Koechlin. Quand une personne poursuit deux buts (Goal) en même temps, associés à deux actions (Action), les deux lobes frontaux s’activent simultanément. Chaque lobe frontal traite l’une des deux actions mais jamais les deux à la fois. Les régions préfrontales (en orange), situées juste derrière le front, assurent la coordination, en se chargeant du traitement d’un but pendant que l’autre est suspendu. Cette structure duale de l’hémisphère cérébral explique qu’un être humain n’est pas capable de gérer simultanément plus de deux tâches. Source: Pour la Science.

Le petit exercice tout simple que vous venez de faire illustre bien cette thèse. On en trouve des tas de variantes – tracer un 6 imaginaire avec une main et un 3 avec le pied par exemple. Les cours de récré sont un terrain de chasse idéal pour les neurosciences!

3 comments for “Neuro-récréation

  1. Zyzyx
    19/04/2011 at 09:20

    >Je ne pense pas que l'entraînement permet à l'autre hémisphère d'aider à la tâche, juste au même hémisphère de s'occuper des deux taches.

  2. Jhon
    19/04/2011 at 17:28

    >Ce qui est difficile, c'est de réaliser deux mouvements différents du même côté – si le mouvement est identique, il n'y a pas de problème. Comme si l'hémisphère était capable d'assigner la même tâche à différents membres (pour lui ça ne serait qu'une seule tâche ??), mais pas deux tâches différentes.Avec les doigts c'est encore un peu différent. En les gardant horizontaux, on peut les écarter / les serrer en même temps, alors que ça consiste à les faire aller dans des sens opposés (ce qui pose problème avec la coordination pied/main)…

  3. Ginko
    08/05/2011 at 09:58

    >Bonjour,avec un peu d'entrainement, j'arrive effectivement à faire tourner pied et main du même côté dans des sens opposés. Mais je ne pense pas que ce soit lié à un report du contrôle d'un des membre sur l'autre hémisphère.Si j'essaie de décomposer la technique, il s'agit plutôt d'imprimer le mouvement à un membre puis à l'autre et enfin de se "déconcentrer". Si jamais un événement quelconque me force à remettre le focus sur l'un des membres, tout tombe à l'eau : le second se "synchronise" d'un coup sur le mouvement du premier.D'ailleurs, je pense que ça ne marche que parce qu'on parle de mouvements simples et cycliques (et donc sans doute réalisables plus ou moins inconsciemment). Dès qu'on passe à des mouvements complexes et symboliques (comme dessiner un 6 et un 3 simultanément), là ça devient complétement impossible (du moins pour moi) : je suis obligé de mettre le focus sur un membre ou l'autre… l'autre membre reproduisant vaguement ce que je demande au premier.D'ailleurs, cette "thèse" du mouvement inconscient colle avec le fait qu'on puisse faire 2 gestes différents simultanément avec les deux mains tout en marchant : la marche est gérée de façon inconsciente, elle ne requiert pas le focus d'un hémisphère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *