Miroir, ô mon beau miroir…

Quelle est la taille de votre visage lorsque vous vous regardez dans le miroir? Taille réelle? C’est sûr? Et lorsque vous vous éloignez de ce miroir, cette taille diminue. Evidemment?

Faites l’essai ou lisez cet article du New York Times:
Munissez-vous d’un double décimètre, mesurez la hauteur de votre crâne (c’est sans doute le plus ardu, mais ça devrait tourner autour des 20-25 centimètres) puis regardez vous dans le miroir de votre salle de bain, en plaquant le double-décimètre sur le reflet de votre visage pour le mesurer. Si vous faites ça bien, vous verrez que votre reflet ne mesure que la moitié de votre taille réelle (dans les 12 centimètres). Et ceci quelque soit votre distance au miroir (la position du reflet change mais pas sa taille). Scroumpf, comment se fait-ce?

Pour le comprendre, imaginez que vous êtes face à votre jumeau, de l’autre côté d’un mur dans lequel se trouve une ouverture modulaire. Quelle est la taille minimale de l’ouverture permettant de le voir en entier des pieds à la tête? S’il (ou si elle) se trouve très près de l’ouverture, il faut que l’ouverture soit pratiquement de sa taille. A l’inverse, si l’ouverture se trouve très près de vous, un trou de serrure suffira pour le (ou la) voir en entier. Et si l’ouverture se trouve exactement entre vous deux, il faudra qu’elle soit de la moitié de la taille de votre jumeau.

Un miroir n’est jamais qu’une espèce « d’ouverture » placée exactement entre vous et votre reflet. La taille qu’y occupe votre reflet est donc la moitié de votre taille réelle, et ceci quelque soit la distance à laquelle vous vous trouvez du miroir. Et oui!


(image du New York Times)

Autrement dit, vous voyez votre frimousse dans le miroir deux fois moins grande que sa taille réelle et cette taille ne change pas si vous vous approchez ou si vous vous reculez du miroir. En revanche, la taille du reflet de quelqu’un d’autre s’approchant (ou s’éloignant) du miroir augmente (ou diminue). On peut donc se définir grâce à l’invariance de la taille de son reflet dans un miroir: cette image dans le miroir est la mienne parce qu’elle ne change jamais de taille…

Les vampires ne savent pas ce qu’ils ratent!

 

11 comments for “Miroir, ô mon beau miroir…

  1. Mowgly
    26/07/2012 at 15:07

    Bonjour bonjour,
    Cet article m’interpelle car depuis un long moment déjà, je me faisais la « réflexion » des conservations de distances … mais surtout des conservations de « mise au point ». J’ai du mal à me rendre compte si il s’agit des mêmes mesures ou de deux choses totalement différentes.

    Je m’explique, étant myope, admettons qu’on se situe à 1m d’un miroir. Sur la moitié de ce miroir, je colle un poster. J’enlève mes lunettes … est-ce que le poster sera moins « flou » que la perception que j’aurais de mon reflet?

    En d’autres termes, l’image de mon reflet dans le miroir se situe-t-elle à 1m de moi ou à 2m?

  2. 26/07/2012 at 15:18

    humm.. interessant je m’en vais tester cela des maintenant 🙂

    • Mowgly
      26/07/2012 at 16:40

      En même temps … si je me colle à un miroir, je devrais voir mon reflet très net. Par contre, je me risque à dire que le reflet d’une personne se situant à 2m derrière moi devrait être flou.
      Ca paraît évident, mais autant s’interroger sur le sujet.

  3. Ezekyel
    26/07/2012 at 22:58

    Bonsoir,

    Je me permet d’intervenir pour te dire (Mowgly) que le reflet de la personne qui se situe derrière toi ne sera jamais flou si tu te colle à ton miroir !!

    Je te donne un exemple, t’as surement déjà joué à des jeux vidéos, tu n’as jamais remarqué que quel que soit la profondeur de champ, si tu te met à la distance où tu vois l’écran net, tu ne verras jamais une image floue ? un arbre situé à 2m de toi dans le jeu et un arbre situé à 50m seront tout les deux nets.

    La netteté dépend de la distance qui te sépare du support que tu regardes (écran ou miroir) et non de la distance à laquelle les objets sont perçus (c’est pareil quand tu regarde une oeuvre d’art réaliste d’un paysage…)

    [je suis myope aussi, et j’ai déjà fais le test]

    Cordialement

    • Mowgly
      27/07/2012 at 02:41

      Je ne suis vraiment pas sur que l’on puisse faire le parallèle entre un écran de télé ou ordi et un miroir. La notion de dimensions est émulée sur l’un et est bien réelle sur l’autre. On ne peut pas voir un miroir comme un simple plan selon moi.

      Par contre est ce que le parallèle avec une simple fenêtre et le paysage de derrière. Il est facile d’observer qu’on fait forcément une mise au point différente pour voir la mouche sur le carreau et pour voir l’âtre au fond du jardin. Maintenant… Le miroir de comporte comme un écran ou comme une vitre??

      • Mowgly
        27/07/2012 at 02:42

        Satané iPhone et sa correction approximative des mots… Désolé pour ce dernier poste un peu chaotique…

        • Ezekyel
          28/07/2012 at 22:52

          Bonsoir !

          Après réflexion et tests, je me rends compte que j’ai répondu un peu trop vite… En effet je ne pense pas qu’un miroir soit comparable à un écran d’ordinateur mais plutôt à une fenêtre (je vois le poster collé sur la moitié du miroir nettement, mais je vois flou tout ce que je regarde dans le miroir et qui se situe trop loin derrière moi). En revanche je ne sais pas encore comment l’expliquer…

          J’ai un autre sujet de réflexion concernant les miroirs:

          – On sait que quand on regarde une étoile, on la vois telle qu’elle était il y a des milliards d’années à cause de la distance qui nous sépare d’elle (la vitesse de la lumière n’est pas suffisante pour nous faire parvenir l’image de l’étoile telle qu’elle est aujourd’hui).

          Alors en imaginant qu’il existe un miroir placé sur une étoile pile en face de la Terre sans aucun objet entre les deux, et en admettant que l’on a une lunette astronomique assez puissante pour observer le miroir, est-ce que l’on verra la Terre comme elle était il y a des milliards d’années ?

          Cordialement :p

          • Mowgly
            29/07/2012 at 20:00

            Le problème avec cette expérience du poster sur le miroir, c’est qu’on ne doit pas confondre mise au point et netteté dans le sens qu’on l’entend nous les myopes.

            Pour un non myope, s’il regarde le poster qu’il verra net, il se rendra bien compte que ce qui se situe dans le miroir est flou, mais, c’est une histoire de « focus » sur un sujet, comme ce que je disais avec la mouche sur le carreau et l’arbre au fond du jardin.

            Nous les myopes, on ne voit pas net non pas parce qu’on ne fait pas la mise au point sur les bons éléments mais bien à cause des distances qui nous en séparent.

            C’est pour cela qu’il est difficile de mesurer ce dont je parlais selon moi.

            Pour l’étoile j’avoue que la question est pas mal non plus 😀
            Il faut attendre le retour de statisticien, il aura peut être quelque chose à dire sur le sujet.

  4. Camille
    28/07/2012 at 00:19

    En cours de physique, on appelle « écran » le support sur lequel l’image d’un objet est visible. Dans ce cas présent, il s’agit du miroir. Ce dernier se comporte donc comme un écran (de la même manière qu’une télévision) et non comme une vitre 😀

  5. Mowgly
    28/07/2012 at 18:45

    Oui mais un écran de PC quand tu changes d’angle, l’image réelle retranscrite est déformée. Un miroir. Quand tu changes d’angle la réalité « est » réalité… La 3D n’est pas applatie.

  6. Thierry
    11/10/2016 at 20:56

    La taille de son image est constante, mais la perception que l’on en a (l’angle sous lequel on se voit) varie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *